Making of : dessin de Mary Poppins

Aujourd’hui, je vous montre une nouvelle fois les coulisses de mon travail. C’est au tour du dessin de Mary Poppins. Pour chaque projet, je m’interroge sur le rendu que je veux donner à l’illustration et donc sur la bonne  technique à utiliser.

Ce dessin de Mary Poppins étant un projet personnel, je n’avais pas de contraintes de la part de l’éditeur, ni de l’âge des enfants auxquels le dessin était destiné. C’est bien l’avantage des projets que l’on fait pour soi, pour le simple plaisir de dessiner ! J’avais quand même envie d’essayer quelque chose de nouveau. Je voulais un dessin colorié numériquement me permettant d’utiliser de nouveaux pinceaux pour créer des textures et réaliser les contours.

Voici comment s’est déroulé mon travail :

1- LE CRAYONNÉ

J’ébauche le dessin. Je veux un dessin de Mary Poppins, un de mes films d’enfance préférés, mais je ne sais pas quelle scène dessiner. Les idées viennent en crayonnant. Au final, ce sera la chambre des enfants et Mary Poppins qui ouvre son « petit » sac-à-main.

makingof-dessin de mary poppins

2- LE CONTOUR

makingof-dessin de mary poppins

Avec un feutre noir très fin je redessine le contour du dessin sur un papier calque. Cela me permet de corriger les imperfections du crayonné et d’avoir une base propre pour la numérisation. Mon idée à ce moment-là est de garder ce trait dans le dessin final.

makingof-dessin de mary poppins

3- LA NUMÉRISATION

Je numérise á 300 dpi le papier calque avec mon trait au feutre. Sur Photoshop, je garde le trait dans un calque et en crée un autre pour travailler la couleur.

Comme je vous l’ai dit ci-dessus, je voulais une colorisation complètement numérique. Je commence donc à colorier le dessin par zones avec des aplats de couleur.

makingof-dessin de mary poppins

C’est à ce moment là où je réfléchis au trait. Le trait noir que j’avais numérisé et que je souhaitais garder au début ne me satisfait plus maintenant. Je le trouve trop gras et trop « basique ». Cela me rappelle un coloriage et je souhaite un dessin plus abouti.

D’ailleurs, si vous voulez télécharger ce dessin pour le faire colorier à vos enfants, vous le trouverez dans ma galerie de coloriages.

Je continue donc la colorisation par zones. Le trait me sert de base mais je finis par l’effacer.

makingof-dessin de mary poppins

4- TEXTURES ET VOLUMES

C’est la partie que je préfère le plus. Je travaille chaque zone de couleur en lui donnant des ombres et des lumières pour faire ressortir les volumes. De plus, j’ajoute des détails et des textures.

C’est là où l’on voit vraiment que le dessin prend vie et s’enrichit au fur et à mesure. J’adore voir la différence entre l’avant et l’après.

makingof-dessin de mary poppins

Je continue cette phase en ajoutant les motifs des draps du lit, les dessins des habits, les cheveux, les visages, etc. Ce travail est long mais, pour moi, très amusant à faire.

Je décide de créer un trait en couleur pour contourner les objets. Cela les aide à se séparer du fond.

makingof-dessin de mary poppins

5 – la fin

Je travaille le fond, les ombres des murs et du sol, je renforce le contour à certains endroits, les yeux par ici, quelques touches de couleur par là… et c’est fini !

makingof-dessin de mary poppins

Je suis contente du résultat car j’ai trouvé le rendu que je cherchais au début.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Si vous avez aimé connaître les coulisses de mon travail d’illustratrice, peut-être aimerez- vous également ces trois autres articles :

À bientôt !

 

 

One thought on “Making of : dessin de Mary Poppins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ d'actus sur Facebook